ERNEST

MISE À JOUR: En ce début de février 2017, voici les dernières nouvelles d’Ernest.

Suite à son échographie cardiaque, on sait maintenant qu’il est atteint d’une hypertrophie du myocarde. On ne sait pas encore exactement quel sera le pronostic à long terme, mais pour le moment, il n’a pas n’a pas besoin de médication. Il devra avoir une deuxième échographie cardiaque dans une dizaine de mois afin d’en savoir un peu plus.

Sa blessure à la queue n’étant pas tout à fait guérie et un peu infectée, il est présentement sous antibiotiques. Tout devrait cependant rentrer dans l’ordre rapidement.

Autre souci, il semble boire beaucoup d’eau. Ses valeurs urinaires sont un peu élevées. On devra donc faire un examen de densité urinaire ce samedi lors de notre prochain rendez-vous afin de voir s’il n’y aurait pas un problème avec ses reins… On se croise très fort les doigts pour que ce ne soit rien de grave!

J’ai reçu quelques dons qui ont contribué à payer les frais vétérinaires, mais toute autre contribution de votre part nous permettra de continuer de prendre soin de ce gentil chat et de payer les factures vétérinaires de la semaine passée et celles à venir. Merci encore pour votre aide! 🙂

—————————————————-

Début janvier, j’ai revu un chat que je n’avais plus vu depuis environ un an et qu’on nourrissait sur ma galerie au mois de février-mars-avril 2016. Le beau tigré était de retour! La joie a cependant bien vite fait place à la désolation. En effet, il avait l’air désemparé et mal en point. Je n’ai bien entendu pas hésité à lui venir en aide.

Je l’ai amené à la clinique vétérinaire. Je l’y ai laissé pour toute la batterie de soins habituels: vaccins, vermifuge, Revolution, stérilisation, test FIV/FeLV. Comme la vétérinaire a entendu un souffle au coeur lors de l’examen, on a décidé de faire un test proBNP pour vérifier l’état du coeur en prévision de sa stérilisation la semaine prochaine. Elle m’a rappelée avec deux mauvaises nouvelles:
1- Il est FIV positif
2- Il a une maladie cardiaque jugée modérée à sévère.

Il devra donc subir une échographie cardiaque afin de juger de la gravité de sa condition, surtout avant de le faire opérer (les chats avec des problèmes cardiaques présentent des risques de décompensation sur la table d’opération à cause de l’anesthésie et peuvent donc y mourir si un protocole adéquat n’est pas mis en place…)

Je suis vraiment atterrée par la nouvelle car ce chat est d’une douceur et d’une gentillesse incroyables.

J’aimerais lui donner la meilleure qualité de vie possible et ce, aussi longtemps que possible. Il n’a jamais su ce qu’était l’amour et le confort d’un foyer… Je souhaiterais tout faire en mon pouvoir afin de lui permettre de vivre ces belles choses qu’il n’a jamais connues, mais je ne peux pas le faire sans aide.

Je n’ai pas d’organisme et aucun appui financier (sauf des dons) pour venir en aide aux chats que je sauve de la rue (y compris Ernest, mon 9e rescapé depuis les deux dernières années).

Les frais vétérinaires à débourser incluant les tests (proBNP, FIV/FeLV), les traitements (vermifuge, anti-puces) la stérilisation adaptée à sa condition, le micropuçage, l’échographie cardiaque, ainsi que les suivis qui devront être faits (entre autres une possible 2e échographie dans quelques mois) , seront d’environ 950$.

TOUT DON DE VOTRE PART SERA D’UNE AIDE INESTIMABLE POUR SAUVER LE BEAU ERNEST AU COEUR DE GÉANT.

Merci infiniment de votre générosité! ♥

Ernest lors de son sauvetage (4 janvier 2017), transi de froid et le poil mouillé par la neige.

 

Ernest au mois de mars 2016, alors qu’il venait se nourrir sur ma galerie… Il avait alors l’air en bien meilleur état.